Il quarto lato, liste

il quarto lato copertina x blog 740

LE QUATRIÈME CÖTÉ

(1) 27 mars : I La promenade (le quatrième côté n. 1)
(2) 28 mars : II Libero et Solidea 1/2 (le quatrième côté n. 2)
(3) 29 mars : II Libero et Solidea 2/2 (le quatrième côté n. 3)
(4) 30 mars : III Le théâtre 1/2 (le quatrième côté n. 4)
(5) 31 mars : III Le théâtre 2/2 (le quatrième côté n. 5)
(6) 15 avril : IV La proposition 1/4 (le quatrième côté n. 6)
(7) 16 avril : IV La proposition 2/4 (le quatrième côté n. 7)
(8) 25 avril : IV La proposition 3/4 (le quatrième côté n. 8)
(9) 26 avril : IV La proposition 4/4 (le quatrième côté n. 9)
(10) 27 avril : V Les amants 1/4 (le quatrième côté n. 10)
(11) 28 avril : V Les amants 2/4 (le quatrième côté n. 11)
(12) 29 avril : V Les amants 3/4 (le quatrième côté n. 12)
(13) 30 avril : V Les amants 4/4 (le quatrième côté n. 13)
(14) 6 mai : VI Le pré 1/3 (le quatrième côté n. 14)
(15) 7 mai : VI Le pré 2/3 (le quatrième côté n. 15)
(16) 8 mai : VI Le pré 3/3 (le quatrième côté n. 16)
(17) 9 mai : VII Armando et Solidea 1/2 (le quatrième côté n. 17)
(18) 10 mai : VII Armando et Solidea 2/2 (le quatrième côté n. 18)
(19) 11 mai : VIII Les racines 1/3 (le quatrième côté n. 19)
(20) 11 mai : VIII Les racines 2/3 (le quatrième côté n. 20)
(21) 11 mai : VIII Les racines 3/3 (le quatrième côté n. 21)

« Le quatrième côté », 2013  (traduction de Giovanni Merloni da « Il quarto Lato », 1998
Le quatrième côté de la place, ou les vertus des inaptes : Nous sommes en 1975. Cesena est un petit chef-lieu de département en Romagne, toujours rivalisant avec Rimini et Forlì à la recherche d’une quelque suprématie. Dans l’ennui d’un relatif bien-être, en l’absence aussi d’échanges importants avec le reste du monde, un groupe d’amis, politiquement engagés à gauche (« à gauche même du parti communiste »), ne trouve de meilleure occupation que de s’entêter dans sa propre bataille culturelle. Il y a presque un siècle, désormais, la place du Popolo, coeur palpitant de cette ville entre Renaissance et Baroque, a été défigurée par la démolition d’un bourg « malsain ». Pio, Stelio et Otello, souvent aidés par Libero — employé à la mairie, mais artiste véritable —, possèdent un projet prêt-à-porter pour une hardie reconstruction du « quatrième côté » de la place. Malheureusement, la Mairie a d’autres priorités et ces quatre amis, nouveaux « vitellonis » dans les mêmes lieux du film de Fellini, se trouvent de plus en plus divisés par de souterraines rivalités idéales et amoureuses. En somme, ils manquent de mordant. Cependant, à la veille d’élections qui pourraient donner à la ville un maire plus courageux, enfin capable de s’assumer cette idée du quatrième côté, une femme au charme extraordinaire revient à Cesena. Elle s’appelle Solidea…

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s