Mots-clefs

001_lunedì 740
Ma semaine à moi. Lundi (1975)

Ma semaine à moi, notre semaine à nous
mes jours à moi, nos jours
mon temps à moi, notre temps.
Ta semaine à toi, ma semaine à moi
ton temps, mon temps
ta semaine à toi, notre semaine à nous.

Lundi la lumière perce comme un réveil rose
en dissipant la torpeur endolorie.
Lundi la voiture démarre
vers une brioche et un cappuccino
vers les sourires dans l’ascenseur
après avoir « pointé »
vers le bureau en désordre
et les histoires des collègues de travail.

Lundi une vie rythmée
au ralenti, de l’aube au soir
au milieu de couloirs et moquettes
parmi des vibrations téléphoniques
des éclaboussements de mots
et les ennuis des nouvelles rencontres.

Lundi de fatigantes péripéties de  la pensée
sans retrouver pourtant
ces notes indispensables.

Lundi un rendez-vous improvisé
une surprise, un rapprochement difficile
un embarras indicible
une poésie impresentable
le dialogue nerveux de deux costumes
une soirée dans une musique en sanglots.

Lundi un programme ambitieux,
un tour en cercle vicieux
un dîner immobile
en avalant de mauvais restes.

bologna centro storico 740

Part. couverture « Bologna, politica e metodologia del restauro nei centri storici » par les soins de P.L. Cervellati e R. Scannavini, Società editrice il Mulino, Bologna 1973

Giovanni Merloni

TEXTE ORIGINAL EN ITALIEN 

Cette poésie est protégée par le ©Copyright, tout comme les autres documents (textes et images) publiés sur ce blog.