Mots-clefs

due donnine blu_740

Giovanni Merloni, 1999

(revenir à la liste du « Train de l’esprit »)

La nouvelle vie II/III (1992)

En marchant nous nous lorgnons à peine
sans véritable curiosité, encore
engourdis, déchirés, marqués
par de précédents désastres.

Un second voyage commence
dans le verre éblouissant et les tubes
d’une architecture bâtie à la hâte.

Sans hâte commence la routine
et les raisonnements muets,
mesquins, inavoués.

Ils recommencent, dans les temps morts
les petits projets stériles de fugue
les petites stratégies infimes de survie.
002_istruzione 740Recommence un voyage
bras dessus bras dessous
avec d’autres semblables, dissemblables,
dans les désaccords épuisants
les saluts d’automates,
les protestations d’automates
jusqu’à découvrir en soi l’apathie
et même la joie
pour ce délire collectif
pour ce grand accommodement
qui ôte – élargit
ôte – élargit
ôte – élargit.
003_circo massimo 740Accoudé devant la nuit
qui court derrière la fenêtre
je rentre chez moi.

Tandis que le train frôle les maisons
les montagnes de terre, les travaux
j’effleure, la bouche immobile
des visions soudaines et je verrouille,
dans la pensée rapide, la famille
ceux qui me saluent à peine,
en secouant les cheveux, ceux qui m’attendent
muets, derrière la fenêtre, parmi les lueurs.
004_garbatella 740 (continue)

Giovanni Merloni

écrit ou proposé par : Giovanni Merloni. Première publication et Dernière modification 18 mai 2013

TEXTE ORIGINAL EN ITALIEN

CE BLOG EST SOUS LICENCE CREATIVE COMMONS

Licence Creative Commons

Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 non transposé.