Mots-clefs

arrêter de rêver 740

Rêver d’arrêter de rêver

Espérer, rêver
de dilapider les revenus d’un mois
dans un festin de roi,
de me retourner avec une femme dans l’herbe
en emmenant deux ou trois de réserve
dans une gerbe.

Espérer, rêver
d’une reconnaissance magnifique
d’un accueil, d’une chance
d’un abri pour les vacances
de la fin de l’errance
pourtant assez poétique.

Sur le point d’obtenir
réfléchir
avec un geste déplacé
critiquer
avec aplomb
(sans faire de bond)
convenir,
vicieusement tournant,
vainement serpentant
(tout en dévorant sa propre queue),
tout en prêchant fiévreusement
cette vie heureuse
qu’on ne peut pas exploiter.

D’un coup,
désespérer, arrêter de rêver
quitte à se consoler
d’avoir les revenus d’une vie
à jeter aux orties, un petit coin de monde
à renverser dans l’onde
et deux ou trois îles cachées
dont se passer.

Dans une journée immonde
au passage de la ronde
(juste au point de mourir)
repartir, en se harcelant,
en combattant, en gagnant
quitte à tout gaspiller
avant de renoncer
à rêver.

Giovanni Merloni

Texte en ITALIEN

Cette poésie est protégée par le ©Copyright, tout comme les autres documents (textes et images) publiés sur ce blog.