Mots-clés

000_moi narrateur001 180

Ballade du moi-narrateur (2005)

Moi, narrant,
toujours fatigué,
toujours ambulant,
je voyageais incertain
dans le monde aimé
tout en me dérobant
à son corps abîmé :

autant de roses
j’en ai touché

autant de larmes
j’en ai pleuré.

001_amsterdam 1 180

Moi, errant
entre amour et envie
entre mégalomanie et guerre,
j’ai creusé des monts de mystère,
j’ai bu des fleuves de folie.

002_amsterdam 2 180

Moi, narré,
toujours désargenté,
toujours harcelé
par des créditeurs de faveurs
(que je ne savais pas exaucer)
par des négatrices de baisers
(que je ne savais pas voler).

Au fond du train
qui m’a dévoré
moins que serein
j‘étais angoissé.

003_amsterdam 3 180

J’ai écrit dans une boîte
faufilée dans une trappe
roulante.

J’ai écrit de jet et de pisse
en me transformant
en couleuvre qui glisse.

J’ai écrit depuis le berceau
des menaces à une fille
perdue dans le troupeau.

J’ai écrit sur ta martingale
que tu m’avais transmis la gale
par ta fureur bestiale.

J’ai écrit sur la comète
une pensée d’ascète
ne me désaltérant jamais.

J’ai écrit la trame
d’une exaltante flamme
ne me comblant jamais.

J’ai écrit en diagonale
ma hantise ancestrale
végétale et animale.

004_amsterdam 4 180

J’ai cessé d’écrire,
car enfin c’est égal :

à quoi bon toute gloire
si jamais le chagrin s’arrête
si la douleur m’encage
si la fille va disparaître
que quelqu’un d’autre caresse
derrière une coulisse
ou dans une trappe ?

005_amsterdam 5 180

Giovanni Merloni

1960-1965 ambra 1966-1971 nuvola 1972-1974 stella 1975-1976 ossidiana 1977-1991 luna 1992-2005 roma2006-2014 paris

écrit ou proposé par : Giovanni Merloni. Première publication et Dernière modification 4 avril 2014

TEXTE ORIGINAL EN ITALIEN

CE BLOG EST SOUS LICENCE CREATIVE COMMONS

Licence Creative Commons

Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 non transposé.