Mots-clefs

image

Mon « demain » incertain

Je n’ai que « demain »
pour tout faire, pour tout
vivre, une dernière fois
avant de partir,
avant de mourir.

Je n’ai que « des mains »,
pourtant chaleureuses.
La gauche, pour réchauffer
ma gorge,
la droite, pour essayer
de calmer mon
estomac.

Je n’ai que « deux domaines »,
ils ne sont jamais vides
ils ne sont jamais pleins.

Je n’ai que « deux dômes »,
l’un à Paris l’autre
a Rome.

Je n’ai que « demain »
pour me caler « de-dans »
ces « deux dômes »
dominants.

Je n’ai que « deux mains »
qui pourtant se « dé-mènent »
dans mes « deux domaines »
ni sombres
ni sereins.

Du jour au lendemain
je n’ai qu’à « dé-manteler »
tous mes « dômes »
tous mes « domaines »
en serrant dans mes « deux mains »
mon « demain »
incertain.

Giovanni Merloni

Cette poésie est protégée par le ©Copyright, tout comme les autres documents (textes et images) publiés sur ce blog.