Mots-clefs

,

foto finestra verde

Rome, photo de Giorgio Muratore, da Archiwatch

Tu te nourris de terre (Vers un atelier de réécriture poétique n. 20)

Tu te nourris de terre (Atelier de réécriture poétique, Avant l’amour n. 20)

En remerciant vivement Marie-Noëlle Bertrand, invitée d’aujourd’hui, pour son aide lumineux et amical, je vous dis au revoir, mes amis lecteurs. Entre-temps, le soir de mercredi, je serai déjà parti à Rome, avec Claudia, ma femme, pour une bien triste expédition. Et j’aurai emmené un paquet de soins de fortune, après une nuit de douleurs aux dents et une visite, ou pour mieux dire, une course aux Urgences… Je reviendrai mardi soir, n’ayant peut-être pas le temps de publier sur mon blog déjà le jour suivant. Donc, profitez bien de cette semaine d’absence du portrait inconscient pour vous reposer ! Et merci de votre camaraderie qui m’a toujours encouragé à m’exprimer librement !

Giovanni Merloni