Mots-clefs

001_testina-testona-001-180

Pour seconder ton vol

De ce trop de gloire je suis fatigué.
Volontiers je vomirais ces cadeaux
ces reconnaissances, ces statues :
tout cela m’emprisonne
en de nuages de fer
en d’horizons boueux
en d’auberges aux odeurs mièvres.

Je voudrais enjamber le toit
et glisser dans un torrent gelé,
m’agripper à ton pied,
glisser parmi tes jambes
m’endormir sur ton ombre mouvante
tel un manteau plumé.

« De vous accorder d’interview je suis las
cessez de me photographier
jetez ailleurs mes sourires stéréotypés
effacez mes abstruses paroles
brûlez mes livres ! »

Je voudrais rencontrer mes bourreaux
leur dire ce que je pense d’eux
me faire immortaliser tandis que je les insulte
et puis me sauver avec toi,
dans une grotte,
fronçant les sourcils,
faisant la moue,
avant de m’étendre à terre
inerte, au premier rang
pour seconder ton vol.

002_depuis-le-beaubourg-180

Giovanni Merloni