Mots-clefs

001_printempsPaul Serusier, Jour de pluie, image empruntée
à un tweet de Laurence (@f_lebel)

Printemps 
Une femme-arbre généalogique aux cent fruits effondre ses racines dans le sable couleur de cendre. Au sous-sol, dans les galeries en forme de cœur, de tête, d’oreilles-coquilles, les animaux travailleurs se sont arrêtés pour danser.
Le ciel renvoie depuis la gauche un vent de voiles déchirées, entraînant dans son sillage des hirondelles et des goélands.
Sur un banc de pierre, un joueur de guitare-harpe-violon est en train de rêver.
À droite, le ciel est constellé de petites feuilles derrière lesquelles l’on entrevoit deux amants faisant l’amour en tant de positions différentes ainsi que de différentes attitudes psychologiques (aliénation, passion, calme, douceur, angoisse…)

002_ete« La faculté de rire aux éclats est preuve d’une âme excellente »
(Jean Cocteau) texte et image empruntés à un tweet
de Laurence (@f_lebel)

Été
Une île montagneuse, un iceberg délabré, une ruine ensoleillée et brûlante. Vers le ciel violet, un feu infernal, volcanique, traîne des partisans espagnols morts, à demi nus et beaux. Dans la mer des sirènes excitées traînent les corps noyés et les font ressusciter dans le sabbat érotique et psychédélique. À gauche, un bateau transporte un homme ligoté au mât et tourmenté par les vautours. À droite, une lutte se déroule entre deux héros. Le ciel est rouge, l’air est ferme.

003_automne-1La lectrice de Lilla Cabot Perry, image empruntée
à un tweet de Laurence (@f_lebel)

Automne
Une voiture à deux chevaux submergée par les feuilles et les branches sèches, ayant une roue repliée et cassée. Sur la capote, une femme enveloppée dans un manteau. Sur la gauche Rome, sous la pluie, les enseignes brillantes, le pavé noir luisant. Sur la droite, une plage aux cabines vert et rose est tourmentée par les vagues déferlantes. Dans les tréfonds de la terre, dans les égouts humides et sombres, deux amants se poursuivent avant d’échouer sur une fontaine baroque en forme de baignoire où ils se dévisagent d’un air torve.

004_hiver Photo_De qui est cette superbe photo ? texte e image empruntés
à un tweet de Laurence (@f_lebel)

Hiver
Deux amants dans une maison globe terrestre, s’accoudent au balcon pour regarder au-dehors le grand bateau des glaces, avec ses marins engourdis et le drapeau amidonné. Dans les crevasses des glaciers, le sang des héros morts est en train de se coaguler.
Au-dessous de la banquise serpente un fleuve chaud où flottent des poissons masqués. À droite, deux hommes sont assis devant une bouteille de vin à demi pleine. Ils sont en train de jouer aux cartes tout en se débitant l’un l’autre l’histoire de leur vie.

Giovanni Merloni (7-10 octobre 1974)