Mots-clefs

non so proprio 740

Je ne sais pas du tout

Tout comme d’autres jours
qui s’enroulent dans le sable
la gueule basanée
les dents lumineuses
les cheveux collés
même aujourd’hui je ne bouge pas
et je me retourne, effrayé
comme dans la vomissure
étendu à même la terre
et la boue et les sillons
tracés par des roues claudicantes.
Même aujourd’hui
je connais la stupeur
face au silence dehors
face à la chaleur dedans
des paroles à la chaleur enflammée
des vers ou aussi des signes
maladroits, des invitations
à la complaisance
à la fameuse paix humaine.
Je me trouve encore plus seul
et courbé, plus beau et lucide
plus souffrant et mouillé
d’eau et de larmes.
Mon mal est la mort
celui d’être prisonnier
honnête, moral, travailleur
et d’avoir toujours envie de voler
de m’étendre à terre
riche d’un rien
celui d’être pensif et surexcité
fatigué et pourtant attentif
névrotique et pourtant somnolent
c’est la furie soudaine
de nouvelles choses
de nouvelles terres
de nouvelles femmes.
C’est mon intimité extravertie
ma souffrance
transformée en joie
ma peine guettée
et copiée sur une petite feuille
ou sculptée sur un ruban de mots.
Et je sais tant de choses
même belles
tant d’histoires et films inventés
et l’envie de nous asseoir
autour d’un disque
en silence comme les indiens.
Et je sais aussi tant de croix
de pas qu’on écoute
revenir en arrière
tant de cauchemars
qui sont nés là,
dans des terres révolues
parmi les maisons
au-delà du vent.
Ma ville m’emprisonne
pourtant les gens me regardent
sans me voir :
quelle chance cette solitude
au milieu des autres
je suis seul
parce que je ne sais pas voler
ni trahir ou m’éclipser
je ne sais pas être
un charlatan.
Je ne sais vendre
que mon ingénuité
ma fantaisie hors du temps
mon penchant pour une vie
de quatre sous
je n’ai que ça
ces énergies de vie
peut-être du passé
d’un passé provincial.
Je ne sais pas exister
ni avoir une gueule de personnage
Je ne sais pas non plus
être vraiment maladroit.
Je ne sais pas du tout.

Giovanni Merloni

TEXTE ORIGINAL EN ITALIEN

Cette poésie est protégée par le ©Copyright, tout comme les autres documents (textes et images) publiés sur ce blog.