Mots-clés

001_disegno dedans001 180

Même pas une caresse

Quand on aime
on obéit sans penser.
On se laisse insulter
frapper, reprocher, commander.

Quand on aime
et qu’on est aimé
on peut très bien mentir,
tromper, anéantir, négliger,
éviter, éloigner,
accepter que l’on nous tolère.

Quand on aime
on est bien, quoi qu’il arrive,
partout,
avec toi, sans toi,
jusqu’à découvrir
le miracle de la solitude
la magie de se retrouver
ensemble.

Quand on aime
on supporte tout.
On aime même
les airs brusques,
les défauts, les fautes graves,
la gueule bronzée,
l’haleine enfumée,
la bénéfique destinée.

Quand tout finit,
on ne peut rien supporter,
même pas une caresse.

Giovanni Merloni

Cette poésie est protégée par le ©Copyright, tout comme les autres documents (textes et images) publiés sur ce blog.