Mots-clefs

001_avevo sperato 180

J’avais rêvé

J’avais rêvé
d’un amour de longue durée,
ininterrompu,
qui n’avait pas besoin
de paroles.

J’avais fantasmé
d’un amour innocent et sincère,
comblé de toi et de moi
seulement.

Les yeux clos,
lors d’un soir humide de rosée
j’avais suivi le mirage
de la joie que tu me jouais,
du bonheur que je te chantais,
espérant d’un amour
qui se réveillerait demain
nous disant encore bonjour.

J’aurais voulu (version précédente)

J’aurais voulu
que mon amour
fût long,
ininterrompu,
qu’il n’y eût pas besoin
de mots,
qu’il fût innocent,
sincère. Comblé
par toi et moi
seulement.

Un amour fredonné
dans un soir humide,
que le matin suivant
ce fût encore
de l’amour.

Giovanni Merloni

Cette poésie est protégée par le ©Copyright, tout comme les autres documents (textes et images) publiés sur ce blog.