Mots-clefs

001_amour adieu 001 180

Adieu, amour du vrai amour

I
Je l’avais pressentie. Je l’effleurais
en me donnant des airs de force,
les mains tremblantes,
tout en suffoquant
par sa saveur âpre
piquante dans la gorge
énervante et insupportable
comme une douleur mortelle.

Elle nous est tombée dessus
à l’improviste, annoncée
par des faits insignifiants
la Vérité
avec ses mots disgracieux
avec sa triste gueule vide.

002_amour adieu 002 180

II
Il ne nous a servi à rien
d’avoir été sincères
si chacun de nous
a prononcé des mensonges
par la bouche de l’autre.

Maintenant, nous voudrions
effacer le souvenir
de cette prison
de contrevérités amoureuses
de ces jours et ces mois
d’attentes désespérées
ou de petites îles de joie
qu’à présent nous devons refouler.

Est-ce qu’on était juste nous,
vraiment nous
les amants concernés ?

003_amour adieu 003 180

III
Et même de nos larmes
nous avons honte,
nous voudrions les cacher,
les brûler
POUR NE PAS ÊTRE LÂCHES.

Et pourtant,
pressentant dans nos cœur
la Vérité
nous fûmes lâches
prêts à nous rendre
sans combattre
à sa loi impitoyable.

Maintenant, contrariés
nous voudrions effacer
toute trace
de cette agonie.

Et pourtant nous étions faux,
tricheurs, vindicatifs.
Chaque jour
nous nous sommes blessés
et presque tués
pour anéantir
le petit bonheur
qui naissait
chaque jour.

004_amour adieu 004 180

IV
Adieu, amour du vrai amour,
je croyais te voir mourir
mais tu es une vraie tête de mule,
tu ne meurs pas !

Il ne te reste
qu’un aller-retour pendulaire :
rester avec moi, te rendre chez elle
frappant gentiment
à la porte de son cœur
explosant
bruyamment
sur le seuil du mien.

Elle peut-être ne sait pas
QU’ELLE SE TROMPE
tandis que moi je le sais
combien je me suis trompé.

005_amour adieu 005 180

V
Adieu, amour
mon dernier ambassadeur,
descends vers elle !
Au sommet de la montée
j’attendrai ton retour.

Adieu. Non, reste ici.
Ce n’est pas toi qui dois voyager !

Je voudrais juste qu’elle retourne.

006_amour adieu 006 180

Giovanni Merloni

TEXTE ORIGINAL EN ITALIEN

Cette poésie est protégée par le ©Copyright, tout comme les autres documents (textes et images) publiés sur ce blog.