Mots-clefs

001_la lavandière 180

Giovanni Merloni, gouache, juillet 2014

Une famille (1970)

Il était une fois
une lavandière analphabète
aux mains rouges sillonnées
au visage blême de Cendrillon,
toujours seule dans sa baraque
avec cette peste de son fils.

Quand le mari rentra
— un ogre aux dents tordus
à l’haleine pesante
à l’arrogance gitane —
la lavandière commença
à trembler,
s’apercevant
qu’à force de laver
elle avait oublié, une fois
de plus, de cuisiner.

— Est-il possible ?
hurla l’ogre-cochon,
tout en menaçant sa femme
avec un énorme jambon.

Entre-temps,
tout en pissant,
l’enfant pleurait
désespérément,
tandis que le téléphone sonnait,
qu’une fuite d’eau envahissait
le plancher, où des barques
de papier de journal
naviguaient,
et que la lavandière
(ne sachant
ni lire ni écrire)
pleurait
tout en s’écriant :
— Idiot, idiot,
cochon d’un idiot !

001_la lavandière 180 NB

Giovanni Merloni

avant l’amour – 1960-1965 ambra – 1966-1971 nuvola – 1972-1974 stella – 1975-1976 ossidiana – 1977-1991 luna – 1992-2005 roma – 2006-2014 paris
écrit ou proposé par : Giovanni Merloni. Première publication et Dernière modification 30 juillet 2014

TEXTE ORIGINAL EN ITALIEN

CE BLOG EST SOUS LICENCE CREATIVE COMMONS

Licence Creative Commons

Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 non transposé.