Mots-clefs

001_si la vie 01 180

Giovanni Merloni, gouache, juillet 2014

Si la vie n’est qu’une lutte

Si la vie n’est qu’une lutte
si les jours aboutissent
à de montées haletantes
au milieu de pierres rugueuses

Si, parmi les rides
de la terre, les glycines
grimpent
jusqu’à nos lèvres
avec leur parfum
ressemblant à nos haleines

Si la vie c’est la rencontre
de nos corps
humides dans la pluie,
sèches dans le sable,
brûlants dans les draps

Si la vie c’est toi,
le temps s’allonge
tandis que la raison
mesure l’anxiété
sans l’arrêter
ou alors
le temps raccourcit
tandis que l’espérance
dessine l’itinéraire
pour atteindre ta porte

Si tu demeures à jamais
cachée derrière
ton regard solitaire,
accoudé sur une nouvelle vie

Si la vie est ton pas
rapide, ton nuage
de trophées  d’amour

Si je renais
dans un lit
de glace liquéfié
et que je te souris
et m’approche de toi
sans traîner la jambe…

…te voici !

002_si la vie 02 180

Giovanni Merloni, gouache, juillet 2014

Tout comme depuis un lit nuptial
comblé de fleurs roses douceâtres
tu jaillis circonspecte, silencieuse,
timide, en attente :
je crois en toi.

Giovanni Merloni

TEXTE ORIGINAL EN ITALIEN

Cette poésie est protégée par le ©Copyright, tout comme les autres documents (textes et images) publiés sur ce blog.