Mots-clefs

001_des bandes 180

De bandes légères de nuages en rubans 

De bandes légères de nuages en rubans
vont ensevelir, avec le vent,
le promontoire esseulé
les crêtes dures des rochers.

Dans la baie, les reflets
se font de plus en plus vagues ;
de plus en plus sombres sont les ombres
aux contours solennels.

Tu te sauves
à travers la pinède
insouciante des sentiers
aux aiguilles piquantes.

002_pineta toscana 180 antique

Tu te plonges dans le noir
redoutable de la nuit
désormais descendue
sur l’ultime horizon, saluant
en premières
les montagnes, recouvrant
nos extrêmes regards
nos étreintes naïves.

Elle nous harcèle déjà.

Contre le ciel assombri,
depuis des siècles immobiles,
des statues se tordent
près d’escaliers de marbre
arborant les sandales blanches
de Minerve, la flèche luisante
de Diane.

003_vernazza 180

Contre le ciel enchevêtré
d’amants nus et perdus,
nos bras détendus
jamais ne sauraient saisir
tous ces corps renfermés.

Contre le ciel orageux,
tes cheveux en rubans
font semblant de voiler
ton sourire silencieux
dans leurs bandes légères.

Giovanni Merloni

Cette poésie est protégée par le ©Copyright, tout comme toutes les autres poésies publiées sur ce blog.