Mots-clefs

001_specchio_antique

Miroir d’un appartement d’étudiants 

Miroir d’un appartement
d’étudiants,
miroir d’une image goguenarde,
miroir de la santé
de l’envie de vivre,
miroir des itinéraires
longeant les rails,
miroir des suicides
dans des trappes d’eau sale,
miroir d’un arbre de glycine
qui brise les toiles d’araignée
d’une ceinte en briques.
002_specchio_antique Miroir d’un nouveau sourire
d’une main tendue
d’un corps impartial,
miroir d’une confiance
rougeâtre
d’une barbe abîmée
d’un album de famille,
miroir de la mémoire
de moments laids comme celui-ci
de moments beaux
comme celui-ci,
miroir de la force
de l’identité, de la vie.
003_specchio_antique Miroir des révérences fanfaronnes
des éternelles litanies
des costumes blancs
des profils indiens,
miroir d’une lutte
qui jaillit, haletante
d’une sculpture de sable
d’un pré d’hautes herbes
quand il fait nuit,
miroir de nos dernières paroles
que depuis ce cachot je poursuis
que j’étudie
et interprète
et rapproche
et invente.
004_specchio_antique Miroir de ma mort
qui me chérit,
miroir de ma vie
qui m’a fait cadeau
d’une folle sagesse
d’une humble irrésistible force
d’un miroir.

Giovanni Merloni

TEXTE ORIGINAL EN ITALIEN 

Cette poésie est protégée par le ©Copyright, tout comme les autres documents (textes et images) publiés sur ce blog.