Mots-clefs

001_toutes les femmes 180

Sauve (Gard), été 2015 (1)

Tu es toutes les femmes

Tu es toutes les femmes
qui serrent les mimosas dans la neige
courant à la rencontre de la vitre gelée
d’une démocratie boiteuse,
prêtes à briser le mur
du consentement préfabriqué.

002_toutes les femmes 180

Sauve (Gard), été 2015

Tu es la femme nouvelle
qui a vomi le conformisme
au milieu des chiffons usés
d’une rhétorique pourrie.

003_toutes les femmes 180

Sauve (Gard), été 2015

Tu es la quintessence
de la sagesse indienne,
tu es une sorcière
majestueuse et légère.

004_toutes les femmes 180

Sauve (Gard), été 2015

Partisane non-violente
de la destruction de l’enceinte
tu es prête à l’attaque
contre les habitudes
nous empêchant de grandir.
 

005_sauve 05 180

Sauve (Gard), été 2015

Tu es une égratignure
sur la peau bronzée, un sourire
au milieu de transparences colorées.

006_sauve 06 180

Sauve (Gard), été 2015

Tu es l’enivrement
la passion étrangère
la forme nette
et le son résolu
d’un nouveau rite
ou d’un monde
d’étranges paroles
qu’un jour j’arriverai,
peut-être, à comprendre.

Giovanni Merloni

(1) Juste à la fin de mes vacances, j’ai pu connaître ce pays magnifique grâce au conseil amical du poète Marcel Taude que je remercie du cœur.

Cette poésie est protégée par le ©Copyright, tout comme les autres documents (textes et images) publiés sur ce blog.