Mots-clefs

001_péripeties 01 180

Les péripéties d’une lettre

Lettre indirecte
et inapte, qui ne saurait jamais
atteindre ton domicile.

Lettre circonspecte
traversant hyperboliques
circonstances,
entrant et sortant
d’infinis bureaux de poste
s’éparpillant par tous les coins
de la planète.

Lettre falsifiée à Utrecht
par des facteurs indiscrets.

Lettre d’un architecte
trahissant son dialecte
son âme d’emporté
et son esprit violent
prêt à glisser, abject
au bout d’un long sentier
précipitant d’emblée
dans l’abîme de l’été.

Lettre incorrecte
tombant en débandade
sur tes petites mains blanches
lors d’une gaie promenade
sur les prés du dimanche.

Lettre abjecte
dont une lectrice correcte
reprocherait l’haleine
et les mots d’insecte :
« Te l’avouer je dois
j’ai débridé mes veines
en étouffant mes peines
sur un chemin infect
qui m’éloignait de toi ».

Lettre sans intellect
rien qu’un jour qu’elle est partie
que sa course est bien finie.
Je demeure en asphyxie
en devinant tes doigts
méfiants et timides
ressuscitant l’émoi
de nos anciennes missives
jaillissant de la chair vive
de nos étreintes morbides
et de nos feux de joie.

Lettre ou collecte
d’arguments sans queue ni tête
rebondissant par vagues
des tréfonds de nos spectres
incrédule tu la déchireras
à l’expéditeur tu la renverras
enveloppée dans une bague
l’accompagnant d’une blague
alambiquée et directe
accouchement illégitime
de ta fantaisie évaporée
de ton affect magnanime.

002_péripéties 02 180

Giovanni Merloni

Cette poésie est protégée par le ©Copyright, tout comme les autres documents (textes et images) publiés sur ce blog.