Mots-clefs

001_avila 1966 180 - copie

Révélation divine ou Étrange élégie
I.
Je bâtirai un palais entièrement d’or,
dit Bonté.
J’y installerai mille chaises de taille identique
et mille personnes qui s’aimeront éperdument.

Chaque jour
une fête y sera donnée
en Mon honneur.

II.
Je creuserai une tanière dans les entrailles de la terre,
dit Méchanceté.
Dans ses tréfonds,
j’installerai une vierge et un eunuque.

Chez Moi,
il n’y aura que rochers à grignoter,
hommes et femmes n’auront pas le droit de s’aimer.

002_sacré-coeur 180

III.
Je creuserai mille tanières,
dit Dieu,
par-delà les entrailles de la terre,
un ange et un diable les surveilleront.
Chacun devra battre sa coulpe
tout en vaquant parmi sourires et révérences
sans jamais ni savoir ni comprendre.

Et pour que tous se souviennent
du mal et du bien qu’ils M’ont fait,
j’enchaînerai fermement Bonté et Méchanceté.
Je ne dirai à quiconque où trouver
ni la méchanceté sans bonté,
ni la bonté sans méchanceté.

Chacun aura alors la révélation
du plein et du vide,
du commencement et de la fin.
Et ils cesseront enfin de Me chercher.

003_Pasqua 1966 Spagna 180

Giovanni Merloni

Merci à Marie-Noëlle Bertrand pour sa contribution à une meilleure traduction du texte italien original, donnant ainsi un important soutien à mon travail de réécriture.

TEXTE ORIGINAL EN ITALIEN

Cette poésie est protégée par le ©Copyright, tout comme toutes les autres poésies publiées sur ce blog.